• Accueil
  • Nadÿn Sers

    Initiatrice de la danse d’expression africaine sur percussions dans le grand sud (1986)
    Formée au conservatoire de danse (47) de 6 à 18 ans : classique,solfège, chorale
    Diplômée d’Etat de danse JAZZ
    Danseuse dans les Compagnies La SALAMANDRE, DYADIKO, SAMBA TRES, FESTA DO BRASIL...

    Professeur : préparation au diplôme d’Etat
    Professeur à ARTDANCE INTERNATIONAL : Centre de préparation à l'Examen d’Aptitude Technique en vue d’intégrer la formation au Diplôme d’Etat de Danse Jazz, Classique, Contemporain Intervenante au CENTRE D’ETUDES SUPERIEURES DE MUSIQUE ET DE DANSE de Toulouse

    Professeur : tout public
    Danse d’expression africaine sur percussions
    Afro-jazz
    Latin-jazz
    Raggajam

    Conférencière et Universitaire
    Historienne de la Danse, docteur en Sciences Politiques (Institut d’Etudes Politiques de Toulouse), elle est l’auteur d’une thèse « Anthropologie Politique de la Danse » en cours de réécriture pour publication. Ses axes de recherche s’articulent autour des relations entre le corps dansant et le politique
    les danses d’Afrique et de la diaspora
    les origines africaines du jazz
    la symbolique des danses d’Afrique
    le statut politique du corps dans la danse
    la représentation du corps de la danse en peinture…
    Elle est spécialiste de l’Art Africain

    Ethique
    « …Je crois en une danse porteuse de sens…
    chaque société a son type de danse et chaque danse correspond à une organisation sociale… elle n’est pas une chose futile, au contraire, la danse est un art total, vivant chez tous les humains, de toutes les cultures et depuis les origines de l’homme…
    la danse est une affaire de culture et le corps est façonné par les interdits et les usages
    la danse est une histoire de prédisposition,
    c’est un don, comme une belle voix,
    tout le monde danse spontanément
    et il y a ceux qui se spécialisent…
    je me défends des a priori de l’exotisme culturel... et de la couleur de peau...
    Il n’y a pas de danses supérieures et de danses inférieures il n’y a que LA DANSE celle qui est dansée avec vérité, sincérité, et conviction…